Home
sessions IPHIM – Institut de Formation Humaine Intégrale
dscn1793

sessions IPHIM – Institut de Formation Humaine Intégrale

 

Le Monastère de Mvanda a accueilli deux sessions de l’Institut de Formation humaine intégrale (IFHIM) qui a vu la participation de plusieurs religieux et religieuses de Kikwit et de Kinshasa, dont quelques sœurs de la Communauté.  La première session était pour les jeunes en formation et leurs formateurs pour un cheminement d’approfondissement du charisme de la congrégation et la deuxième ue destinée aux supérieurs de Communauté et maîtres et mairesses de novices. L’intervenant a été une religieuse congolaise,  membre de l’IFHIM, Sr Jeanne Baschige, venue exprès du Canada sur invitation de la Fraternité de Tibériade

Une trentaine de personnes étaient présentes à chacune des deux sessions, avec beaucoup d’Intérêt et d’engagement.

Ci-dessous le programme et un peu d’histoire de l’Institut.


Sessions-IFHIM pour la vie consacrée, au monastère de

Mvanda à Kikwit

Du 12 au 15 octobre :

Session-retraite sur le charisme

Cette session se veut un «retour aux sources » en vue de s’engager dans l’avenir avec un dynamisme renouvelé.

Elle aidera la personne consacrée à voir «comment le charisme s’actualise en elle au cœur de sa mission et comment reconnaître les sources de sa présence dans son histoire personnelle ».

Ce cheminement sur 3 jours permet d’apercevoir ce qui a été constructif dans son histoire pour l’actualiser et le multiplier.

Des personnes ont vécu cette session plus d’une fois, y découvrant toujours de nouvelles facettes

de leur charisme dans leur vie personnelle et dans celle de leur fondateur ou fondatrice. Des responsables de formation ont vécu cette session avec les candidats/es en formation et ce fut pour eux/elles une riche expérience et l’occasion de vivre ensemble un approfondissement de leur charisme et dc découvrir à quel point leur charisme est inscrit dans leur personne.

Si l’on découvrait qu’en nous brûle le même feu que celui qui habitait nos fondateurs/trices et que l’on découvrirait comment l’alimenter au cœur de nos expériences, notre vie consacrée ne s’en trouverait-elle pas affermie ?

À qui s’adresse cette session ?

Aux personnes en formation (toutes étapes comprises: initiale; triennale; continue) et leur formateurs/trices et supérieurs qui le désirent. Il est nécessaire d’apporter une biographie ou un écrit de type biographique sur le/la fondateur/trice. C’est-à-dire un écrit oü l’on puisse l’observer dans ses expériences vécus (non pas les constitutions ou des enseignements du fondateur/trice). Il est recommandé aussi d’apporter une bible. Pour les plus jeunes, afin qu’ils/elles puissent profiter avec fruit de la session, il est important qu’ils/elles aient acquis un niveau de français respectable, une capacité de lecture et de compréhension qui leur permettra d’entrer dans la démarche. Le nombre de participants est limité à 60 pour permettre une meilleure qualité dans la démarche. Ne tardez pas à vous inscrire.

**********

Du 17au 22 octobre 2016

À la découverte d’un leadership enraciné dans les forces

vitales humaines : des moyens pour favoriser l

a croissance, susciter une réponse de qualité à l’Appel…

Le sens, l’identité, la fidélité, la cohérence de l’engagement, le discernement des vocations, l’autorité, la culture, etc. Voilà des thèmes et des défis qui reviennent régulièrement dans les colloques, assemblées et conférences sur la vie religieuse.

Tout en nous présentant les éléments constitutifs de la formation humaine intégrale, les mettant en lien avec les défis majeurs de notre réalité, Jeanne Bashige (cf présentation) nous donnera des points de repère qui nous aideront à éveiller ce qu’il y a de meilleur dans la personne pour servir sa croissance. Ceci pour favoriser la paix et l’unité dans nos communautés. Elle nous aidera à saisir les implications et les enjeux de la formation humaine dans le contexte de la vie consacrée au Congo, pour l’avenir de nos communautés. Quel avenir voulons-nous construire pour nos communautés ?

À qui s’adresse cette session ?

Aux formateurs/trices et aux supérieurs/es impliqués dans la croissance des personnes et des

communautés/groupes, avec le désir d’approfondir leurs apprentissages comme formateur/trices.

**********

Qu’est-ce que l’IFHIM ?

L’IFHIM est un centre de formation international qui offre un processus de formation humaine intégrale. Le siège de ce centre se situe à Montréal (Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal).

L’IFHIM a été fondé en 1976 par Dr Jeannine Guindon, décédée en mai 2002. Jeannine Guindon a conceptualisé la discipline de la psychoéducation, officiellement reconnue par l’université de Montréal en 1971.

Depuis 1984, l’IFHIM est sous la direction de Marie-Marcelle Desmarais, c.n.d. Elle est accompagnée. d’une équipe d*une vingtaine de professionnels spécialisés pour la formation humaine intégrale par l’actualisation des forces vitales humaines. Travailleuse sociale professionnelle et formatrice, Marie-Marcelle Desmarais est reconnue internationalement (notamment dans les pays à «lourds défis ») pour ses différents travaux scientifiques, particulièrement la restauration des forces vitales humaines dans l’expérience traumatique. Ses travaux et ses voyages de formation dans différents pays confirment le rayonnement international de l’IFHIM.

Chaque année, l’IFHIM reçoit au-delà de 300 étudiants et étudiantes provenant du Québec, du

Canada, mais aussi de plus de 90 pays des cinq continents.

Qu’est-ce que le processus de formation humaine intégrale ?

En bref, c’est un cheminement en croissance progressive (encadrée par une équipe de professionnel/elles), à l’intérieur duquel la personne se découvre dans son vrai lour et dans les différentes facettes de son identité. Par la découverte de ses valeurs et capacités (forces vitales humaines), elle consolide l’estime de soi, l’unité intérieure et qualifie sa présence à elle-même, ainsi que le don de soi aux autres et à l’entourage. En apprenant à reconnaître ses propres pièges, la personne apprend à ne plus y tomber en s’appuyant[ sur ses forces. Par là, elle devient de plus en plus libre.

L’IFHIM et la vie consacrée

Dans les années 1970 la société québécoise traverse une crise à tous les niveaux (perte des points de repère). Dans ce contexte, les communautés religieuses et les séminaires se vident. Jeannine Guindon perçoit alors l’urgence d’enraciner les valeurs dans les personnes et tente de répondre à ce besoin. Parmi différents programmes de formation, elle propose une formation psycho-religieuse. L’institut, fondé en 1976, gardera cette composante dans son processus de formation. Depuis, l’IFHIM a formé et aidé plus de 1500 Religieux/ses à devenir vraiment cohérents/es dans leurs engagements et à « porter du fruit en abondance » (cf. Jn 15, 8). Au fil des années, avec les multiples expériences apportées par les étudiants/es et la recherche continuelle de l’équipe professionnelle, le processus de formation humaine intégrale, en lien avec la vie consacrée, s’est considérablement enrichit de façon multiculturelle, grâce à la provenance très variée des étudiants.

Nous croyons que l’IFHIM a une réponse à apporter à la vie religieuse dans le contexte de crise que

traverse le Congo.

Qui est Jeanne Bashige ?

Jeanne Bashige est congolaise de la République Démocratique du Congo. Elle fait partie d’une congrégation religieuse internationale dont le siège social est en Belgique, les Sœurs de la Ste Famille e d’Helmet. Sa congrégation est présente aussi dans d’autres pays, Guatemala, Mexique, Honduras, République Démocratique du Congo, Rwanda, Cameroun.

Elle a une Licence et Maîtrise de l’Université catholique de Louvain des facultés des Sciences économiques et sociales (1995). Suite à sa formation en éducation, elle a obtenu également le titre d’Agrégé en enseignement secondaire et supérieur de cette même université.

Au retour dans son pays, elle à été engagée à l’Université catholique de Bukavu comme chef des travaux et membre du conseil d’administration de cette université. Pendant 9 ans elle a œuvré dans la formation des étudiants du 1° et 2°cycle. (1995-2004)

Elle a aussi participé à différents titres à l’administration et à la direction de sa congrégation et de la vie religieuse dans son pays.

Elle a été conseillère générale dans sa congrégation de 1995-2001, et supérieure régionale dans son pays pour deux mandats de 1998-2004. Elle a été aussi vice-présidente de l’Union des supérieures majeures du Kivu (USUMA)

Elle a fait ses trois années d’Immersion intensive à l’IFHIM (de 2004 à 2007 et a vécu une expérience sur le terrain de 2 ans dans le Kivu où elle a travaillé très intensément et efficacement à restaurer des femmes violées et d’autres personnes traumatisées dans le contexte de son pays.

Suite à un discernement avec sa communauté elle rejoint l’équipe des professionnels/es de l’IFHIM en septembre 2009. Jeanne est conseillère en formation humaine intégrale et formatrice. En août 2014 elle a été personne ressource pour les Saurs de l’Assomption en Côte d’Ivoire pour une session sur le charisme, elle a aussi animé une session sur le leadership au Kenya pour les prieures et déléguées des Carmélites lors de leur Assemblée 2014. En août 2015, elle a animé une session sur le charisme pour des religieux de différentes congrégations au Mali. Depuis quelques années, elie donne des sessions de formation à deux congrégations en Haïti. En l’été 2015, elle a animé une session à l’IFHIM : « Solidifier mon estime de soi et mon ouverture à l’autre par la reconnaissance de ma contribution unique et personnelle ». Durant l’année scolaire, Jeanne est responsable entre autres d’un séminaire sur « comment se situer face à l’absolu de l’avoir, du pouvoir et du sexe »

 

la-premiere-escale

la-seconde-escale

la-troisieme-escale-i

la-troisieme-escale-ii

la-quatrieme-escale

la-cinquieme-escale

Leave a Comment

*

*